You are currently viewing Régions et CPF : un travail commun au service de la formation professionnelle

Régions et CPF : un travail commun au service de la formation professionnelle

Quatre régions répondent à l’un des paris majeurs de la réforme de la formation professionnelle de 2018 en poussant leurs actifs vers des formations ciblées.

Pays de la Loire, Hauts-de-France, Centre-Val de Loire et Occitanie proposent de payer une partie des formations en fonction des domaines en manque de personnel dans leur région respective.

Expérimentation du CPF des salariés et demandeurs d’emploi

Depuis le 1er janvier 2021, certaines régions françaises ont décidé d’aider aux financements des formations professionnelles de leurs actifs et demandeurs d’emploi. Pour ce faire, elles complètent la somme déjà disponible sur le Compte Professionnel de Formation, CPF. Le titulaire du CPF peut alors utiliser cette somme pour des formations menant à un métier jugé prioritaire dans son bassin d’emploi.

Pour rappel, chaque actif reçoit la somme de 500 euros par an directement sur son compte CPF (plafonné à 5 000 euros).  Il peut utiliser cet argent librement en traitant directement avec l’organisme de formation de son choix. Ceci s’applique uniquement aux formations faites hors du temps de travail de l’actif. Le CPF a actuellement financé plus d’un million de formation.

Aujourd’hui les collectivités territoriales, Pôle Emploi, l’Agefiph et les OPCO peuvent compléter ce compte de formation.

Un succès mitigé

Toutefois, le patronat continue de douter que les formations proposer par la région répondent réellement à leur manque de main d’œuvre.

Le nombre de candidat est encore plutôt faible, l’abondement n’est ouvert que depuis un an et les montants versés restent marginaux.

Sources :

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/comment-les-regions-poussent-leurs-actifs-vers-des-formations-ciblees-1352612

https://certi-cpf.fr/post/des-regions-qui-abondent-le-cpf.html